CAP SMILE

LUTTE CONTRE L’EXPLOITATION SEXUELLE

L’abus des droits fondamentaux de la personne humaine est un mal qui gangrène notre société. L’exploitation sexuelle se révèle être l’une des plus graves violations de liberté humaine. Dans le monde, plus de quatre millions de nouvelles victimes sont recensées chaque année. Les femmes et les filles sont en majorité les victimes de ce crime odieux. Très souvent, échangées, menacées, isolées, violées, battues, et torturées, les victimes deviennent des objets de consommation.

La pauvreté pousse certains parents à livrer dans la plus grande ignorance, leurs enfants aux mains de leurs bourreaux. Plusieurs « enfants de la rue » sont également victimes de ce crime.

Les conséquences de ce crime sur les victimes sont multiformes. Elles sont psychologiques, sociales… Au nombre de celles-ci nous avons les risques de grossesse non désirée, la toxicomanie, les blessures liées à la violence, les maladies sexuellement transmissibles (MST), les troubles du comportement…

Certaines victimes développent des comportements de méfiance et de repli sur soi. Très souvent, par méconnaissance des causes de leurs comportements, ces personnes sont marginalisées ou rejetées par leur entourage.

En 2009, l’initiative de l’ONG GIPF (Groupe International de Parole de Femmes) a permis d’instaurer la Journée Internationale de lutte contre l’exploitation sexuelle tous les 04 Mars de chaque année.

Pour faire suite à cette belle initiative et poursuivre la lutte contre cette forme d’atteinte directe à la dignité humaine, il est très important d’informer l’opinion publique sur cette forme de violence.

CAP SMILE fait de la lutte contre l’exploitation sexuelle une priorité. Notre objectif est de sensibiliser, le public sur les conséquences de ce crime. Nous soutenons également les personnes victimes en les accompagnant à travers plusieurs dispositifs de soutien, pour leur permettre de surmonter la période post-traumatique. Nous invitons tout le monde à agir afin de réduire le risque de vulnérabilité des femmes et des enfants en ce qui concerne les crimes sexuels.

Luttons ensemble contre l’exploitation sexuelle.