CAP SMILE

SANTE

LA SANTÉ DES ENFANTS !

A l’instar de tout être humain, la santé des enfants doit bénéficier d’une attention particulière. Une évidence renforcée par la fragilité de leur organisme.

Paradoxalement, les réalités du terrain se retrouvent en parfaite porte-à-faux avec le souhaitable.

De la banalisation des consultations pré et post natales à l’impossibilité et/ou la difficulté d’accès aux soins de qualité sans occulter l’ignorance des bienfaits des vaccins, ces âmes innocentes sont au quotidien des proies faciles aux pathologies redoutables.

Les données statistiques interpellent la conscience de tout un chacun et démontrent la profondeur du mal. A titre illustratif, les chiffres de l’UNICEF renseignent qu’en « 2017, 50 % des décès d’enfants de moins de 5 ans dans le monde ont eu lieu en Afrique subsaharienne et 30 %, en Asie du Sud-est. Un enfant sur 13 meurt avant son cinquième anniversaire en Afrique subsaharienne. Dans les pays à revenu élevé, ce chiffre chute à un enfant sur 185. »

Au Bénin, les lignes n’ont pas aussi véritablement bougé

Si le défi du système de santé adapté aux profils démographique et épidémiologique semble être relevé, ce pays demeure toute de même dans le groupe des pays de l’Afrique de l’Ouest où la mortalité infantile et néonatale baisse le plus lentement.

Plusieurs raisons expliquent cet état de chose

Primo, en Afrique particulièrement, l’analphabétisme contribue pour beaucoup.

Nombres d’africains ignorent l’importance du suivi médical d’une grossesse avant la naissance de l’enfant. Une telle attitude expose fatalement la vie de l’enfant à naître et de la mère.

Secundo, l’accès aux soins de santé de qualité (très peu) n’est malheureusement pas à la portée de toutes les bourses.

Tertio, le droit à la santé des enfants semble être méconnu ou est inconnu des riverains des zones reculées.

Au demeurant, l’on se rend à l’évidence que des efforts restent à déployer, du pain reste sur la planche pour le plein épanouissement du droit à la santé des enfants.

L’Association CAP SMILE se veut être le porte-étendard de la pleine jouissance du droit à la santé des enfants par les enfants eux-mêmes

Pour elle, le droit à la santé permet aux enfants d’être protégés contre les maladies et de s’épanouir pour devenir des adultes en bonne santé, contribuant ainsi au développement de sociétés plus dynamiques.

Vous pouvez soutenir CAP SMILE en faisant des DONS via notre espace sécurisé.

Ensemble offrons le « SMILE » aux enfants en difficultés !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

AllEscort